Que feriez-vous si vos amis faisaient du greenwashing !?
J'espère que vous le leur diriez...

Quand le Point Afrique veut vous faire croire que ses charters sont "écolo" parce qu'ils vous mettent dans un TGV jusqu'à Marseille... Simone n'est pas contente !

AA_vouature_questionQu'est-ce que le greenwashing ?
En français on dit aussi "écoblanchiment" ou "écolopportunisme", ça désigne un procédé de marketing exagérant les propriétés environnementales  d'un produit ou d'une action menée par rapport à la réalité. Pour faire + court : c'est parler d'environnement plus qu'on en fait vraiment. L'une des conséquence du greenwahing est qu'il pérénise des attitudes de cynisme et de doute à l'égard des promesses environnementales... il affablit les efforts importants de sensibilisation à l'environnement par les associations et par les pouvoirs publics.
(Pour mieux comprendre le phénomènre lisez "Lobby Planet Paris" - p. 52 à 59, une publication de l'Aitec, ou encore "On achète bien les cerveaux" de Marie Bénilde, Raison d'agir 2007)

Regardez donc cette jolie petite vidéo
(où on vous parle comme si vous aviez 4 ans et demi ce qui  - entre parenthèse - est fort désagréable, mais fait parti de la tactique marketing) :

Cette vidéo est un bel exemple de greenwashing !
Il n'existe pas d'éco-voyageur, l'écotourisme lointain porte en lui même sa propre contradiction puisque le fait de voyager en avion est anti-écologique. Un voyage en avion à l'autre bout du monde, même le plus écotouristique possible, a un impact négatif très fort sur l'environnement.

Devons-nous pour autant arrêter de voyager ? Cela paraît difficile ! Le besoin d'explorer est ancré dans la nature humaine. On ne pourra l'empêcher. L'homme doit pouvoir voyager, découvrir, s'émerveiller devant les splendeurs du monde, quelles soient naturelles ou culturelles.
Mais, par pitié, n'essayez pas de nous faire croire que des voyages en avions peuvent être "écolo" !  C'est avoir bien peu de respect pour les clients et sympathisants du Point qui selon moi ne sont pas totalement abrutis...

D'autant que pour le coup les contradictions sont ici nombreuses ! Allons donc au bout des ce gentil raisonnement ... les TGV fonctionnent à l'électricité (ok) , l'électricité française est en majorité nucléaire (bof) et l'uranium du nucléaire français provient à 80% du Nord-Niger (mince) : région desservit par le Point, région d'où résonnent les beaux accords de guitares qui animent la petite vidéo ! (Pour en savoir plus sur les effets pervers de notre électricité sale dont le minerai est et sera extrait au nord-Niger : Areva ne fera pas la loi au Niger)

greenwashingLes questions qui se posent vraiment ...
Comment sont calculées les compensations CO2 ? Ces impacts environnementaux...? Est-ce que l'impact environnemental de l'extraction de l'uranium, par ex, est pris en compte ??
> pour info : La production d’une tonne d’uranium nécessite 9,7 tonnes Equivalent Pétrole !

Merci au point de ne pas participer à la désinformation et de ne pas favoriser le flou général qui assombrie ces problématiques complexes et importante.

Anne S. prendra donc son café à 4 euros gare de Lyon (comme indiqué dans la vidéo) pour descendre à Marseille en TGV, mais en aucun cas en pensant que le transport aérien peut être vert ... J'ai le regret de vous annoncer que les charters du Point ne volent pas à l'essence de pâquerettes, ne sont pas tout blanc alors que les navions des zautres y sont tout gris... ! (ha oui, autre chose : à Marseille aussi il y a une douane et des guichets pour enregistrer les bagages...)

Sans rancune, Anne S., continuera à prendre des vols secs au Point, non pas parce qu'elle aime qu'on la prenne pour une c----, mais parce qu'au Point ils sont moins pire qu'ailleurs. Le concept de voyage solidaire est beau et important. L'économie touristique au nord-Niger, entre autre, est primordiale et peut apporter aux populations locales une "indépendance", d'autant que cette économie relève d'un réel désir et choix de vie pour beaucoup d'acteurs de la région.

Le Point-Afrique s’inscrit dans l’économie sociale, garante de son indépendance et de sa liberté d’action et puis le Point soutient des projets solidaires etc. : oui, oui ! Tout cela est formidable !

Sur le site internet du Point on peut lire "l'ethique, est un terme bien galvaudé, devenu souvent un simple argument de marketing"  !!  Oui ! je vous le confirme !! Une révision de copie avec auto-critique semble s'imposer pour le Point qui se perd dans les dangereux méandres l'écotartufferie !

Cette campagne de com' écolopportuniste
est indigne du Point Afrique !